Panique à la maternité

La semaine dernière, il s’est passé quelque chose qui a chamboulé ma mère au point qu’elle n’arrive toujours pas à en parler elle-même. Tu le sais, c’est un peu une petite nature.
Alors je vais le faire pour elle, puisque j’étais là aussi.

Mes parents avaient leur rendez-vous mensuel à la maternité. Habituellement, à cause de leur passif, ils sont reçus par leur obstétricien spécialisé dans les grossesses à risque. Mais là, il n’était pas disponible, ils avaient donc rendez-vous avec un interne  (ma mère accouchera au CHU). Pour mesurer une hauteur utérine, écouter le cœur et vérifier le col, un interne fera très bien l’affaire, se disait ma mère. Et puis, il faut bien qu’ils se forment.

Sauf que.

Avant chaque examen, ma mère flippe un peu. Son cœur s’accélère, elle respire plus vite, de ma grotte je sens bien qu’elle n’attend qu’une chose : qu’on la rassure sur ma bonne santé. Ce jour-là, elle était donc un peu stressée, mais ni plus, ni moins.
Quand mes parents sont entrés dans le bureau, la jeune interne les a rapidement salués, a attrapé leur dossier et lu la couverture sur laquelle était noté en gros :


MME X

Attention : 8 août 2010, MFIU 33SA

Pourtant, elle a dit : « Alors, je vois que vous avez déjà un enfant… »

Mes parents se sont regardés en silence, ne sachant pas trop comment réagir. C’est ma mère qui a pris la parole :

- « Pas vraiment. Le « MFIU » noté en gros signifie qu’il est décédé In Utero« .
- « Ah. »

Après quelques secondes de silence, durant lesquelles elle a feuilleté le dossier, l’interne a levé la tête et lancé :

- « Et il est mort de quoi ? »
- « Il n’y a rien dans le dossier ? »
- « Sans doute que si, mais je ne trouve pas. »
- « Ils n’ont pas trouvé de raison, malgré l’autopsie et les examens… »
- « Ah ? Ca arrive, ça ? »
- « Il faut croire… »

Les bonnes dispositions de mes parents face à l’interne fondaient comme un Magnum Strawberry White au soleil.
Ma mère gardait un sourire crispé, en attendant avec impatience l’examen qui la rassurerait sur ma bonne santé, tandis que mon père était en train d’imaginer ce que donnerait l’interne agrafée sur le mur. Sûr que Valérie Damidot apprécierait.

Malheureusement, il n’a pas mis son imagination en pratique. Et ce n’était qu’un début, l’examen commençait.

Après avoir fait déshabillé le yéti ma mère et mesuré la hauteur utérine, l’interne a commencé à chercher mon cœur avec le monitoring.
Une minute.
Deux minutes.
Trois minutes.
La mine de l’interne n’était pas optimiste, elle semblait embêtée. Ma mère lui a alors demandé s’il y avait un problème. Elle a répondu en secouant la tête, d’un air désolé.

Là, tout s’est emballé. Ma mère a fait un bond d’un an et demi en arrière, quand la sage femme des urgences ne trouvait pas le cœur de mon grand frère. Elle avait beau essayer de se contrôler, elle qui pensait avoir pris le temps nécessaire pour se préparer à une deuxième grossesse s’est mise à pleurer en silence. Elle savait que c’était terminé. Elle le voyait dans les yeux de l’interne.

Quatre minutes.
Cinq minutes.
Ma mère commençait à se sentir mal. Elle ne pouvait plus respirer, mon père essayait de la calmer tant bien que mal. Il voyait son cœur battre dans son cou, sa veine allait exploser. Elle s’accrochait à sa main de toutes ses forces. Mais elle ne pouvait pas se calmer. Elle savait qu’ils allaient venir la chercher et que tout allait recommencer : l’attente, l’accouchement, les obsèques, la rencontre et les adieux en même temps, le nom sur le livret de famille et quelques photos pour seuls souvenirs. Elle n’en avait pas la force, elle ne pouvait pas.
Six minutes.
Sept minutes.
Huit minutes.
L’interne ne faisait que répéter que ce n’était pas bon, elle soufflait, soupirait, secouait la tête. Ma mère la suppliait de chercher encore, de trouver mon cœur. C’était la seule façon de calmer le sien.
Mais les minutes défilaient et les pensées aussi.

Au bout de 10 minutes de recherches, ils ont perçu un battement très lent. Le visage de l’interne s’est éclairé, ma mère a suspendu son souffle, mais le battement était bien trop lent pour que ce soit mon cœur. Ou alors, c’était très mauvais signe. L’interne a d’ailleurs dit qu’il y avait un problème.
Elle a alors pris la décision d’aller dans le couloir chercher l’appareil à échographie.

L’histoire se répétait. Ma mère était repartie dans ses souvenirs, quand, le 8 août 2010, un second interne était venu faire une échographie pour trouver le cœur du bébé. Les longues minutes silencieuses qui avaient suivi. Et la phrase qui allait tout faire basculer.

L’interne prenait son temps pour brancher l’appareil. Elle posait des questions à ma mère, lui demandait si elle voulait qu’on lui surélève les jambes, parce qu’elle n’avait pas l’air bien. Ma mère lui a répondu que ce qu’elle voulait, c’était juste qu’elle se dépêche de trouver mon cœur.
Alors l’interne a mis le gel et commencé à chercher.
Une minute. Elle a secoué la tête. Ma mère a fermé les yeux pour ne pas voir l’écran immobile.
Deux minutes.
Trois minutes. L’interne soupire, dit que ça ne va pas.
Quatre minutes. Ma mère pleure et décide qu’ils n’auront pas d’enfant, finalement. Elle ne retentera pas une troisième fois.
Cinq minutes. L’interne me voit bouger. Son visage s’éclaire. Et les battements de mon cœur retentissent dans la pièce.

Ma mère n’y croyait plus, il lui a fallu quelques minutes pour relâcher la pression. Elle s’est mise à pleurer et rire en même temps, nerveusement. Elle grelottait et tremblait de tous ses membres. Dans ma grotte, après le train fantôme, c’était Space Mountain.

Malheureusement, ça ne s’est pas arrêté là.
A l’examen, l’interne a trouvé le col beaucoup trop court. Le cœur de ma mère est reparti en fanfare. L’échographie a confirmé que le col ne mesurait que 18 mm, il y avait un problème. Cette fois, l’interne n’a pas perdu de temps. Elle a été chercher l’obstétricien en renfort, qui, après une rapide échographie, a dit que le col était tout à fait parfait.
Et a félicité l’interne d’être venue le chercher pour confirmation, parce que le premier trimestre d’internat n’était pas évident.

Ma mère est ressortie de là dans un état de stress qu’elle avait presque oublié. Les cicatrices avaient été violemment ouvertes et, plusieurs heures plus tard, elle grelotait et pleurait encore. Le contrecoup.
Elle ne comprenait pas pourquoi, alors que les cas comme le sien sont rares, on l’avait mise avec une débutante.

Le soir, elle culpabilisait d’avoir réagi si fort. Elle savait que j’avais tout ressenti et que ça pouvait avoir des effets sur moi. Alors elle m’a longuement parlé. Elle m’a raconté l’histoire de mon grand frère, envolé beaucoup trop tôt et qui leur manque tant. Elle m’a dit qu’elle avait peur, mais qu’elle savait que l’histoire ne se répèterait pas, que j’allais arriver en bonne santé et leur donner plein de bonheur. Elle m’a expliqué ses angoisses et m’a promis que la prochaine fois, elle laissera faire mon père quand il voudra assommer une interne avec un spéculum.

Et puis, elle m’a dit qu’elle m’aimait déjà. Alors j’ai tapé un grand coup pour qu’elle sache que moi aussi, je les aime déjà.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

{ Laisser un commentaire ? }

  1. Nat et ses oursons

    Quelle angoisse, autant je comprends que les internes doivent se former, quoi de plus normal, mais on ne confie pas à un interne débutant une maman avec un vécu difficile comme celui-là!!!!!!
    Mais tu as bien montré que tu étais là, et c’est super! Je suis sûre que tu seras un siouper bébé en pleine forme qui apportera bonheur (et fatigue lol) à tes parents!!!♥

  2. lex

    Eh ben mon petit, tu es doté d’une grande intelligence!!! Ce petit coup a plus que rassuré ta maman!!!
    Dure dure cette épreuve de 2010!!!!
    Bon courage!!!!

  3. jupette

    ah mais ouai la prochaine fois faut l’agrafer au mur la cruche là, moi je lui réserve même plutôt un sort à la Dexter, connasse !!

    allez je te muak muak très fort toi et ta maman, et si tu veux avoir de nouveau le plaisir de goûter aux Ladurée, va falloir que tu lui montre très souvent à ta maman que tu les aimes…. sinon je lui apporterai quand tu seras sorti de ta grotte ;) )

  4. monstronain

    que ce moment a du être pénible pour ta maman!!! en lisant le texte je voyais bien la mienne avec les larmes aux yeux et je savais qu’elle repensait, elle aussi à sa fausse couche et au jour où l’interne lui a craché à la figure: « oh ben vous allez pas pleurer quand même, vous savez une fausse couche ça arrive 2 fois sur 3 c’est pas si grave!!!! » pétard elle l’aurait bouffé tout cru ce connard, elle a juste réussit à lui répondre « j’en ai rien à foutre des 2 femme, j’aurais juste voulu être la troisième moi! » et dire que la veille elle avait acheté le 1er body de son bb!
    allez tu ne nous fais plus jamais de tel frayeur et tu laisses ton coeur taper très fort à en crever les tympan du gygy la prochaine fois!

  5. la mère cane

    J’en ai pleuré. Mes blessures aussi se sont rouvertes en un instant! J’ai qu’un truc à te souhaiter: Vivement l’accouchement! Même un pourri! que tu tiennes enfin ton bébé dans les bras!!!

  6. Happy Housewife

    Pfiouuuu, tu m’as fait verser une larmichette dis donc !

    Fais-lui comprendre que t’es bien accroché et n’oublie pas, chaque jour, de lui montrer comme elle va en baver une fois que tu seras né !
    Tu peux aussi l’empêcher de dormir la nuit, histoire qu’elle s’habitue un peu ;)

  7. bebewhatelse

    mais pourquoi ont-ils collé à ta mère une débutante alors même que votre situation à tous les 3 sort du suivi traditionnel???
    nan mais quelle angoisse… la prochaine fois qu’elle te parle, dis lui que ma maman pense bien fort à elle et qu’elle lui envoie plein de bonnes ondes!!!
    et toi t’arrêtes de faire des blagues avec le col de ta mère, tu vas pas te faire une copine si tu commences comme ça!!

  8. Raquel

    Quel manque de tact, faire ça à une primipare j’aurais déjà trouvé que c’est une erreur, mais alors là, ça frôle l’inhumain !!!
    Moi aussi ça m’a fait jaillir les larmes, mais ce que j’ai envie de retenir, morveux, c’est que putain, ta mère elle assure la cacahuète, loin de se voiler la face et faire comme si de rien, elle a établi une de vos premières grandes conversations. Tu dois avoir un grand coeur, morveux, pour avoir droit à une mère comme ça.

  9. Le MiniBN de UnBB30

    Ma mère pleure comme une madeleine; et pourtant elle n’a jamais vécu ce que ta maman à vécu … par contre elle sais trop bien ce que c’est que de perdre quelqu’un.

    J’ai pas le droit de dire de gros mots, mais la dame qui s’est occupé d’elle, débutante ou pas, c’est quand même une sacrée c*nnasse.

    J’espère que tu ne vas plus leur faire de mauvaises blagues de ce genre !

  10. bébé créatif

    J’imagine à peine comme ces minutes ont du lui paraître longues à ta mère ….vivement que tu débarque pour la rassurer et pour lui montrer que tout va bien ;)
    Allez je vais sécher les larmes de la mienne ;) )

  11. Soma

    Bon, mon pote…
    Ma mère a de nouveau eu la larme à l’oeil… c’est naze… On s’est déjà parlé en private par talkie walkie donc j’espère que ça va mieux pour tout le monde…
    Effectivement, parfois les toubibs st un peu cons… et mettent des 1er semestres (oui semestres… 6 mois à être naze… au moins) dans des cas particuliers…
    Des coeurs & des bécos…

  12. vany

    Pfiiuu, tu m’as fait faire un grand retour en arrière moi aussi.

    L’interne n’a vraiment pas été délicat. Ces questions sont totalement horribles et elle n’aurait jamais du se permettre le genre ce genre de réflexion, comme elle aurait du appeler un gygy dès qu’elle a compris qu’elle ne trouvait pas le coeur
    A croire qu’elle a aimé jouer les sadiques!

    Allez, courage à ta maman, dis lui que maintenant, elle sait que tout va bien
    Bisous à vous 3

  13. Béatrice

    Heureusement que c’est toi qui raconte, P’tit Mec …. Et plein de pensées pour ta maman … Bises (oui, je me permets).

  14. Ahlala, l’angoisse !! Essaie de calmer ta maman tant que tu peux, dis-lui que tout ira bien !! Bisous.

  15. Kaellie

    L’indélicatesse et l’indifférence du corps médical me rend malade, pour toi, pour ta maman et ton papa qui ont vu un gouffre s’ouvrir sous leurs pieds…

    Il y a bientôt 28 ans, mon père a cogné un médecin pour une phrase de ce genre. Aujourd’hui, mon frangin va très bien, merci.

    Courage à tes parents, bises à vous trois.

  16. Gaëlle

    Wow, l’angoisse… pour tes parents…

    Bon courage à tous les trois pour la suite, mais je suis sûre que tout va très bien se passer, en espérant que vous tombiez plus sur des internes indélicates ;)

  17. Mme D

    Dis donc,petit bonhomme, ta maman et ton papa n’avait pas besoin de ça… La prochaine fois que tu vois écrit « interne » sur la blouse d’un docteur, ru fais un barouff de tous les diables pour qu’il te trouve tout de suite…
    J’embrasse fort ta petite maman.

  18. kashyle

    tout se termine bien heureusement….Des histoires comme ça il y en a des dizaines. je l’ai vécu deux fois:
    - à ma première grossesse (après 5 ans de traitement) l’interne des urgences me dit que je fais une grossesse extra-utérine…..c’était faux ;)
    - à mon deuxième accouchement, tout se passe mal et se termine en hystérectomie. C’est marqué en gros sur mon dossier partout mais à chaque visite j’ai droit à « vos dernières règles? »
    Bref je me dis qu’ils voient défiler des centaines de personnes et que malheureusement c’est à nous de nous blinder. Le gynéco qui m’a sauvé la vie est un grand ponte mais il a sauté les cours de psycho : pendant l’hystérectomie il me disait « vous avez de la chance, vous pourrez vous baigner sans mettre de tampon!!!! »

    Courage futurs parents et toi bébé donne un max de coups de pieds pour rassurer maman

  19. Marjoliemaman

    Dis à ta maman que je la serre fort dans mes bras.

  20. pivoine

    Autorisons ton père à agrafer l’interne!
    (et à lui arracher les ongles avec une pince à épiler aussi).
    (file une pizza à ta mère pour la réconforter:))

  21. laetibidule

    Et dit donc faut éviter de faire ce genre de blague, p’tit coquin, ça fait flipper grave les mamans !!!
    Souhaite bon courage à ta maman !!!

  22. Catwoman

    Pfiou, la frayeur qu’elle a dû avoir ta maman ! Quelle idée de la confier à une interne débutante ?

    Bon, je n’ai qu’une chose à te dire : donnes lui bien des coups de pied et régulièrement petit monstre !

  23. maman bio

    Ben c’est malin, maintenant je pleure devant mon PC !
    Prends bien soin de toi et de tes parents !

  24. MaCyMa

    Oh, la vache! Ce coup de stress!
    Pleins de gros bisous a toi et a tes parents! et n’hésites pas a donner quelques petits coups a ta maman pour lui répéter combien tu l’aimes déjà!
    A très vite

  25. isa-monblogdemaman

    Je savais bien que ça finirait bien (j’ai lu la fin avant le début) mais je dois quand même essuyer mes larmes et calmer mon coeur qui s’est emballé.

    Et je trouve que ta mère a assuré de ne pas se mettre à crier sur tout le monde. Elle assure ta reum ! (bisous)

  26. Samia Saudemont

    ouh…je suis complètement retournée là <3<3<3

  27. Till the Cat

    Putain !!!

    (si je trouve un truc plus intelligent à dire plus tard je reviens. Avant, faut que je trouve un mouchoir)

  28. MissBrownie

    Pleins de chaudoudoux.
    Et ne fais plus de blagues comme ça à tes parents, même pour bizuter les internes maladroits…

  29. ANAISL57

    pfoua tu ma retourné le coeur, mon dieu tu as du avoir une peur horrible, je ne peux pas imaginer ça…

    Quand le gynecologue faisait une grimace je me sentais déjà affreusement mal, alors la ça a du etre terrible…

    heureusement que tt va bien+++

  30. Nath

    Et bien ! que d’émotions ! j’en suis toute émue. j’en ai même les larmes aux yeux. Offre toi un massage détente et quelques granules homéo… chaudoudoux !

  31. Léonie Canot

    Ho la la, ça me rappelle quand une jeune interne a voulu ouvrir ma toute petite fille en deux :( Quelle angoisse !

  32. Mimilady

    Pfiou! Que d’émotion! Des bisous pour réconforter tout le monde!

  33. Agathe

    Ha non, non, non mais là ca va pas du tout les gars ! Combien de fois devrais-je répéter qu’on n’agrafe pas une interne incompétente au mur, on la fixe avec le pistolet à clous ?! Et l’assommer avec un spéculum ? Vraiment ? C’est un coup à se retrouver avec des ampoules … un bon coup de pied de biche, et vlà le travail ! C’est breveté sous le terme « Châtiment Groupon ».

  34. Clara

    C’était pas VRAIMENT le moment de jouer à « un deux trois soleil », dis !
    Moi j’y joue que quand mon père colle sa main sur le bidon de la mère.
    PS : ma caille de reum vous claque une bise de réconfort.

  35. Carine

    Je te souhaite bon courage pour cette grossesse particulière, teintée de moments de bonheur et de moments d’angoisse ou de tristesse en souvenir des moments douloureux, ton billet m’a beaucoup touchée et est très bien écrit.

  36. Tacha

    Bon alors, désolée hein tu vas apprendre des gros mots dès le départ (en même temps avec la mère que tu te tapes je suis certaine que tu as déjà un joli répertoire…) mais… QUELLE CONNE !!!! Cela a du être une épreuve horrible pour ta maman et ton papa. Tu as bien fait de te manifester comme tu l’as fait après. Allez, plus que quelques semaines et tu pourras te rendre compte comme c’est cool les bras d’une maman.

  37. Mary

    Elle a une adresse cette interne qu’on vienne lui hanter ses nuits?

  38. Mélalala

    J’ai le ventre à l’envers… J’ai vécu aussi une MFIU, à 35 SA. Nous, c’était un stagiaire sage-femme qui effectuait son premier jour qui s’était occupé de nous au départ. Jusqu’au moment où la sf, puis l’obstétricienne, ont pris le relais… Bref, je sais ce que vous avez pu ressentir avec cette interne.
    A la grossesse suivante, mon gynéco ne trouvait pas le coeur du bébé à l’examen du 4e mois, et je peux te dire que dans les 2 minutes on est passés en salle d’écho et on a trouvé le coeur, il ne m’a pas laissée stresser.
    Je vous souhaite le plus de sérénité possible pour la suite, même si je suis bien placée pour savoir que ce n’est pas facile tous les jours (et toutes les nuits, surtout).

  39. Mentalo

    Si t’en doutais encore, mec, t’as une mère qui assure grave. Et vu le nombre de personnes qui t’attendent par ici, t’as pas intérêt à déconner.

  40. Julie

    Punaise bout de chou… J’ai encore le coeur serré et l’angoisse au ventre… S’il te plait, bouge bien, rassure ta maman à fond ! Je suis sûre que, même la nuit, elle te pardonnera ! ;)
    Embrasse-la de ma part !
    Par contre, s’il faut venir exploser la g… de l’interne à coup de batte de base ball (ou à coup de chaine ou n’importe quoi), je viens de ma Belgique profonde pour le faire !!
    Allez, continue bien ta route, je sais que tu seras le mai-lleur ! ;)

  41. Naelwynn

    j’adhère au spéculum!!! nan mais c’est quoi ce délire!! faire visiter ta grotte a une débutante. bon je sais que tu dois voir du monde, tout ça, mais ta grotte est un temple sacré mec!

    bon sérieusement fais un gros bisous a ta maman et dis lui que si elle a besoin de renfort pour empaler l’interne sur un étrier en pleine salle de travail je peux me libérer!! XD

  42. MonBlond

    PFFF… que d’émotions … ma maman est toute chamboulée!! Accroche toi le baigneur! Et d’ici quelques mois, tu pourras lui péter les tympans à cet interne ! je t’envoie la bise intra bidou.

  43. annouchka

    Si j’ai beaucoup de respect pour le corps médical, je ne comprends vraiment pas pourquoi avec une patiente qui a ton passé et un dossier comme le tien, on t’aie confiée à une interne :(

    Je suis vraiment désolée que vous ayez du subir cela !
    Hug ! <3

  44. LaNe

    Putain, je suis un peu sensible du matin et là tu nous balances ça « à sec »… pas merci, tu m’as fait monter des larmes là !

    Bon, on se le dira, un jeune interne comme ça pour une maman aussi sensible émotionnellement, c’est pas bon DU TOUT !!

  45. Sandy

    Mais comme j’aurais aimé que ton père agraphe l’interne au mur! En tous cas, toi, t’as l’air d’être un amour de bébé !

  46. Estelle

    Mon ptit gars, donne à ta maman un double ruade de ma part, pour qu’elle s’inquiète le moins possible. Et M… à cette interne à deux balles. Leur programme est si chargé que ça qu’on ne peut pas leur donner des cours en respect ou en psycho ? Les êtres humains ne sont pas des bouts de viande dans un manuel…
    Mille bisous à la famille, restreint ton papa sur l’agrafeuse, c’est pas esthétique !

  47. Marie3867

    Pfiouh que d’émotions ! j’ai senti le ventre de ma maman tout serré d’un coup…
    Je n’étais pas encore venu(e) te dire bonjour mais j’aime bien ce que tu me racontes d’habitude, en plus tu es un « grand », tu dois avoir un petit mois d’avance sur moi alors je suis très attentif à tes expériences… Enfin, j’espère que celle-ci maman et papa ne la subiront pas… (je ferai le plus de grabuge possible si je vois un jeune médecin arriver, comme ca il ne pourra pas me louper) et j’espère que de ton coté tu as demandé à ta maman d’exiger que ce soit un spécialiste qui s’occupe de toi jusqu’à ta naissance, non mais !
    Bon, je te laisse à tes coups de pieds pour montrer à ta maman que tu es bien là :) En attendant de revenir te voir je te serre bien la pogne ou je te fais un bisous (ben oui, je ne sais pas encore si je dois te serrer la main ou te faire un bisous tu comprends, je n’ai pas encore très bien saisi la nuance… il faudra que tu m’expliques ou alors je comprendrais plus tard il parait). A plus grand mec !

  48. mamananonyme

    là j’aurais bien envie de dire comme till mais je me contient.

    Vivement la fin, l’accouchement, la belle rencontre tout ça …

  49. Mère blabla

    Fais de gros câlins à ta mère et puis si à ta naissance tu pouvais faire pipi sur un interne ça serait bien. Big hugs à vous trois.

  50. delphine

    Tu sais, moi je suis infirmiere et maman, et j’ose esperer que cette interne s’est rendue compte de ce qu’elle a fait a tes parents de par sa maladresse, et qu’elle ne fera plus jamais vivre ca a quiconque. Au premier doute elle aurait du appeler un senior… en tout cas, tout fini bien, mais ca n’aurait pas du arriver! Allez on va vite voir ta petite frimousse en photo !! ca nous tarde
    Delphine

  51. Top Produits Bébé

    Ton récit est très émouvant, repose-toi bien jolie maman car tu as vécu des choses bien éprouvantes… Il faut se concentrer sur le principal, ton fils va bien et ce bébé, tu vas l’avoir ! Bisous

  52. Laurence

    Ne t’en veux pas d’avoir réagi ainsi, comment aurait-il pu en être autrement ? Pour la prochaine visite, précise d’emblée que tu ne veux pas un interne débutant (ou fais le dire par ton homme, ça a curieusement plus de poids !)

  53. Léonie

    Bienvenue dans le monde réel bébé!! Eh oui dans les CHU on ne fait (généralement) pas de différence entre primi/multi/maman avec un passé difficile…Les internes voient tout le monde… Mais dans ton cas: tout est bien qui finit bien ;)

  54. Sophie L'attente

    Ton billet m a retourné les tripes , j avais le souffle coupé pendant toute la lecture ouf tout va bien! Elle est quand même nulle cette interne, c est pas une question de débuter c est une question d empathie et de qualités humaines. Si elle sait pas déchiffre MFIU on peut rien pour elle et demander : c est du à quoi ??? Au secours c est la Ève Angeli des sentiments humains ou quoi ?
    Plein de bisous à toi petit bébé et à tes parents !!

  55. Sophie l'attente

    Ton billet m a retourné les tripes , j avais le souffle coupé pendant toute la lecture ouf tout va bien! Elle est quand même nulle cette interne, c est pas une question de débuter c est une question d empathie et de qualités humaines. Si elle sait pas déchiffre MFIU on peut rien pour elle et demander : c est du à quoi ??? Au secours c est la Ève Angeli des sentiments humains ou quoi ?
    Plein de bisous à toi petit bébé et à tes parents !!

  56. Eva

    Cher petit,

    J’ai versé une larme en te lisant, l’angoisse m’a serré la gorge…. Ne refais plus jamais ce coup là à ta maman, car elle pourrait se venger une fois que tu ne seras plus dans ta grotte!!!
    Bisous bisous

  57. homesweetmome

    Olala que de peurs et de stress pour tes parents ! Rassure ta maman le plus souvent possible en faisant des cabrioles dans son ventre !
    Et dis à ta maman que même si tu ressens son angoisse, tu n’en souffres pas forcément. Dixit une maman qui a cru perdre son sa puce pendant la grossesse et qui a angoissé des répercussions sur ladite puce.

  58. Mayalili

    Ta maman est bien courageuse !! Car moi je l’aurais étranglé l’interne de me faire une telle frayeur.
    Bon courage à vous 3 :)

  59. ptitbout08

    bonjour

    je te lis souvent sans commenter. Aujourd’hui tu m’as faite pleurer. Le 17 septembre 2012 je perdais ma fille, décédée in utero. La sage femme qui cherche le cœur puis appelle un gynéco avant la terrible annonce, tout cela je l’ai vécu comme toi. Le 8 aout 2011 ma deuxième fille a vu le jour, un petit bébé en pleine forme. Tout ça pour te faire garder espoir, et encore merci pour cet article si bien écrit.

  60. Bérengère G

    Courage. Moi qui sortait d’un entretien avec la sage-femme, où j’ai fini en pleurs en racontant mon 1er accouchement, (J’ai la larme facile en ce moment : je suis enceinte de 6 mois et demi) me revoilà à verser des larmes devant mon pc.
    Je ne sais que te dire, sinon courage et prend soin de toi et ton ptit bout.

  61. Miette

    Bonjour petit bonhomme ou petite bonne femme, je ne sais plus. Je lie ta maman et toi parfois (séparemment bien entendu).. et j’ai cru comprendre qu’elle et moi allions accoucher dans le même hôpital. Où je suis aussi suivi spécifiquement à cause d’une maladie génétique qui a touché mon 1er bébé en 2006 (il va bien ce grand de bientôt 6 ans et va devenir grand-grand frère). Je le connais bien ce CHU… pour ces avantages et ces inconvénients… que ce soit dans le service échos, consultations, dans la salle de travail ou en suite de couches… Le manque de tact, de douceurs, d’humanité parfois et de respect même… Mais je vais y accoucher pour la 3e fois parce que je sais aussi que si un problème se présente de nouveau, je serai au bon endroit et que les bonnes personnes seront appelées… Je crois que ta maman peut demander à ce que cela ne se reproduise pas compte tenu de ton dossier… je crois même que tu as tout intérêt à le faire, pour ta maman et pour les autres mamans aussi… on ne laisse pas entre les mains d’un interne une femme à la grossesse spécifique, c’est une erreur de jugement… je pense même que cet interne a du très mal dormir le soir… et que le CHU se doit aussi de prendre en compte notre ressenti dans ces cas-là. Ne laisse pas sans suite… (j’ai appris ceci avec ma 1ere grossesse, on a le droit de dire « non » pour son bien-être!)
    BOnne route, jeune padawan!

  62. NiouzMum

    Au ton employé dès le début de ton billet je me doutais bien que ça ne finirait pas mal mais tu m’as quand même fait flipper …
    J’arrive même pas à imaginer le stress de tes vieux car j’ai vécu une séance d’échographie pareille (avec envoi chez 2 spécialistes différents car suspection de malformation cardiaque) mais sans être passée auparavant par l’épreuve qu’ils ont endurée.
    En tout cas une chose est sûre, Petit : tu as le talent narratif de ta mère (et ça c’est un méga compliment !)
    Bises à vous 3 et remettez-vous bien de vos émotions.

  63. Mgie Lesbonstuyaux

    Alors là tu vois, ta mère: chapeau! Parce que moi c’est sûr j’aurai exposée et crié grave sur l’interne !!! Oui c’est vrai il faut faire ses « armes » et il faut apprendre, mais je crois que la 1ère des choses est d’apprendre à lire et déjà dès le départ ça partait mal !!! Heureusement que tout va bien, mais franchement j’ai encore beaucoup de mal avec le corps médical!! Alors de lire ça et bien mes poils se lèvent tous seuls sur tout le corps (oui comme ta mère en ce moment) Je ne fais pas une généralité, mais dans l’ensemble (pour les côtoyer aussi dans mon métier et donc tous les jours) je dirais: Grrrrrrr et certains internes sont de vraies têtes à claques !! si, si je te jure !!!

  64. Mère Bordel

    <3

  65. Aby

    C’est malin je pleure ! Heureusement que je suis à la maison et que ma fille dort ! Donne encore pleins de coup à ta mère qu’elle sache bien que tu es tjs là ! Mais évite en pleine nuit sur sa vessie quand mm d’ac ? !! Putain que d’émotion !

  66. cathy

    c’est de la folie de ne pas avoir pris quelqu’un de plus competent pour accompagner cet interne, j’ai eu des examens comme ça mais toujours il y avait une SF ou une Gyneco à coté, ils ne se rendent pas compte du stress que vous avez subi !!!!Demanades qu’il y ait toujours quelqu’un avec un interne en formation sinon vous allez devenir dingues !!!!
    bon ocurage et surtout ouf que tout ailles bien !!!!

  67. alounette

    Bouche toi les oreilles.
    CONNASSE!!!
    tu peux découvrir tes oreilles
    franchement débutante ou pas dès son erreur sur la MFIU elle aurait du se rendre compte qu’elle était déplacée !!! désolée je m’énerve mais moi aussi ça a réouvert des blessures…
    j’espère que ton père et ta mère ne se laisseront plus malmener comme ça et qu’ils auront la force de réclamer les égards qui vous sont dûs !!

  68. Ginie et son pêle-mêle

    Je me doutais que ça ne pouvait que bien finir mais j’ai eu le coeur serré et le souffle suspendu tout le long de l’article ! Pourquoi sur les dossiers un peu plus « délicats » (désolée si je suis maladroite je ne trouve pas d’autre mot), ils mettent des personnes qui n’ont pas encore l’expérience et le tact nécessaire ?! En tout cas, je suis ravie que ta caverne te plaise toujours autant !! Transmets tout mon réconfort à tes parents …et un bon feu de cheminée à ta mère ;-)

  69. angemad

    Eh bien, ta maman est bien courageuse et j’ai le ventre tout noué en lisant ce récit épique. Je sais ce que c’est que d’appréhender chaque examen lorsqu’on a perdu un bébé et même au deuxième bébé après un petit ange, je ne suis toujours pas tranquille… J’espère que vous tomberez sur des personnes plus « vives » la prochaine fois !

  70. Chloé

    Je trouve juste totalement ahurissent le manque de tacte de cette interne ! INCROYABLE !! Qu’elle débute c’est une chose, mais c’est une question d’humanité que de prendre des gants lorsqu’on voit un dossier comme le votre. J’espère que vous avez pu le signaler, pour pas qu’elle ne refasse la même chose avec une autre maman :(
    Enfin l’essentiel c’est que ton bout de chou en devenir soit en pleine forme dans ton bidou ! Ouf ! ;)

  71. frey

    petit bonhomme comme ta maman et comme ton papa ont du avoir peur!! tu as bien fait de mettre un petit coup a ta maman apres votre discution comme ca elle sait que tu l aimes toi aussi deja tres tres fort et puis tu verras c est ca aussi l’apprentissage d’une maman c est aussi realiser qu on est pas parfaite et ds les emotions qu on voudrait transmettre a nos bébinous non plus mais malgres ca l amour ressentit efface ts ces chamboulements
    bisous de la part de ma tribu (3 petits mecs aussi et de leur maman parfois tres emotive)

  72. Mademoiselle Wedding

    J’admire le sang-froid de tes parents, j’aurais décalqué l’interne contre un mur. C’est affolant, en Belgique les internes sont toujours accompagné d’un résident, on ne les laisse pas gérer seul ce genre de choses… En tout cas ravie que tu ailles bien et plein de bisous à tes parents :-)

  73. kazajo

    l’interne a le droit de pas savoir ou etre sure d’elle… sauf que la moindre des choses, quand on est debutant, c’est de prevenir, et d’avoir le tact de detendre l’athmosphere.
    se faire traduire MFIU avant de vous recevoir par exemple, vu qu’il y a un gros attention.
    ou, quand on trouve pas le coeur, dire qu’on est pas encore extremement experimente et que l’examen peut etre plus long. et au lieu de dire betement « ca va pas », expliquer ce qui ne va pas…
    enfin avoir un cerveau quoi!!
    mais maintenant que tu commences a bouger, hesite pas a le faire souvent, que ta mere ait aucune chance d’oublier que tu es bel et bien la!

  74. MamanGrenouille

    J’imagine la peur que ta maman a du avoir de revivre ce moment et la douleur qu’elle a du ressentir. Mais tu es en pleine forme et c’est le plus important. J’ai eu les larmes aux yeux en lisant ce billet. Aujourd’hui j’aurai du passer ma première échographie officielle…
    Bon courage à tout les trois, je suis sûre que tout ira bien!

  75. Lavande

    Dis donc toi, du fond de ma caverne tu viens de me fiche un sacré coup. Ma mère a le palpitant à donf là. Bon la proch’ tu dis à la connasse d’interne de commencer son internat sur des mamies séniles. Au moins si elles annoncent des drames in utero ça surprendra pas la patiente.
    Tchou

  76. nina

    Sincèrement désolée que tu ais dû vivre cela. Je n’ose même pas imaginer ce que tu as pu ressentir.. Je te souhaite de tout mon coeur que ta grossesse se finisse au mieux et que tout se passe merveilleusement bien avec ton enfant..

  77. Norethrud

    Non mais c’est un peu dur tout ça. Comme toute la liste je n’ose imaginer tout ça et mon petit coeur à moi se sert pour les trois votre >.< non là c'est vraiment dur, on peut pas faire une pétition quelque part genre plus de blague et tout le monde en bonne santé? Non parce que là quand même…

  78. musicmummy

    Oh jolie maman, qu’elle angoisse. Ce n’est pas souvent qu’un article me retourne mais celui ci en fait partie.
    Quelle pouf….sse cette interne!on est de tut cœur avec toi et avec ton joli bébé.vivement dans 4 mois qu’il nous casse les oreilles!

  79. Maman Patate

    J’imagine bien l’angoisse…
    Déjà, le stress à chaque rdv, alors là, c’était vraiment trop !

    plein d’ondes positives à vous !

    Allez, je vais me chercher un mouchoir…

  80. Sophia

    Oui, si j’étais inexpérimentée et que j’avais vu ces mots terribles sur un dossier, je l’aurais passé tout de suite à quelqu’un de compétent. ça t’aurait évité ce moment atroce.

    Mais tu l’as passé et TOUT va bien alors, souffle!!! Maman, TOUT va bien!

    :)

  81. Banane

    Hé bien!!
    Je n’en reviens pas qu’il ait fallu si longtemps pour un éclair de génie… l’empathie ne s’apprend pas sur les bancs de la fac.
    En tout cas, la prochaine fois, essaye de moins te planquer si tu détectes un médecin pas doué, parce que les coeurs de maman c’est fragile!

  82. Lilou

    Aaaahhhh les internes !!!! quand, en fin de grossesse ma mère était hospitalisé pour une pathologie, elle en a vu défiler des internes…. un matin une interne particulièrement nulle, ne sachant pas répondre à ses questions, au lieu de dire « je ne sais pas, je vais me renseigner » à préférer regarder ma mère dans les yeux, et lui dire sur un ton paniqué « mais vous savez, votre bébé peut mourir madame !!!!!! » voilà voilà… comme ça ma mère à flipper comme une dingue jusqu’à l’accouchement. Heureusement grâce à google mon ami elle a pu vérifier les info, et voir que les MFIU pour cette pathologie était très très rare quand même…. et encore, je ne raconte pas le jour de l’accouchement quand la sage femme à dit « je vais chercher l’interne » et que ma mère à vue débarquer…. l’interne en question ! raaaaahhhh !!!!!

  83. sophie

    Ptit bouchon…je sais bien que tu n as pas encore d appareil photo numérique…mais une photo de te ton pere assommant un interne a coup de spéculum :ça peut faire le buz sur ton blog!!!!
    bon plus serieusement je pense que tu sais maintenant a quel point ta maman t aime…elle est comme ça ta mère plein d amour pour les hommes de sa vie,elle est poilue ,flippée,drôle,gourmande et folle…te rends tu compte de la chance que tu as …elle est parfaite ta maman…et ton père ne doit pas être mal non plus….plein de bisous…

  84. Tayiam

    C’est malin. J’ai les larmes aux yeux, petit bonhomme ! Ca ne fait pas très sérieux devant mes collègues au bureau… (Tu me diras que je n’ai qu’à pas te lire dans mon bureau).

    Mais, continue à donner des coups de pieds à maman pour la rassurer. Ca lui fera du bien de te sentir ! ;-)

  85. Charlotte

    Oh oui alors, comme dit la Mère Cane, vivement que tu serres ton bébé dans tes bras :)

  86. Charlotte

    Continue de prendre bien soin de ta maman p’tit homme ^^

  87. V1

    WTF !!!
    Ca me rappelle quelques mauvais moments, j’hallucine quand même :/
    Allez, fais nous un big smile à la saint-valentin alors ;o)

  88. celine walea

    c’est malin de faire pleurer les gens comme ça (même ceux qui te lisent)…

  89. Angélita

    Le temps que ça a dû mettre pour te dire que ton bébé allait bien. Je n’ose pas imaginer. Et je comprends tes réactions. Vivement qu’il arrive

  90. m6.xavier

    Bonjour,

    Je suis journaliste pour M6 et actuellement à la recherche de « maman ou future maman ».
    Nous recherchons des témoins en vue d’une émission familiale, tournée dans une approche documentaire et dont le sujet met à l’honneur les « mères courage ».

    En effet nous souhaitons réaliser un reportage sur une ou plusieurs mamans à l’histoire actuelle hors du commun, emprunte de force et de courage.

    N’hésitez pas à me contacter par mail m6.xavier@gmail.com ou par téléphone au 01 53 17 99 27.

    Dans l’espoir de vous lire.

    Bien à vous.

    Xavier

  91. Loupy

    Ah c’est malin, hormones aidant me voilà en larmes ! N’ayant pas vécu ce qu’a vécu ta maman, pourtant, je t’explique pas l’angoisse quand ces internes ne trouvent pas votre coeur du 1er coup… Vous devriez avoir une formation spéciale, juste après être dotés de votre petit clignotant : dès qu’on veut vous examiner, bien montrer tout de suite que tout va bien ;)

  92. Severine

    …….!!!!!……..
    ma confiance dans le corps medical a ete serieusement amoche aussi…
    a ma premiere fausse couche, je suis allee aux urgences gynecologiques en me tenant le ventre tellement c’etait douloureux… accueil de l’interne : « c’est pourquoi?!? » j’avais envie de lui repondre : « j’me suis casse la jambe, petasse! » apres un examen gynecologique tres maladroit car l’interne n’a pas fait dans la dentelle !!!, j’ai eu droit a un curetage et un commentaire d’une infirmiere :  » bah faut pas pleurer ! c’est pas grave! vous en aurez d’autres »
    ma deuxieme fausse couche, je l’ai passe chez moi, en attendant que ca passe tout seul, tellement j’avais la frousse d’y retourner….
    aujourd’hui, j’ai eu la chance de rencontrer un tres bon medecin et je suis l’heureuse maman d’une petite fille et d’un petit garcon :)
    courage !

  93. Banoffee

    Ohlàlà, j’ai les larmes au bord des yeux. Purée.

  94. MarionnoiraM

    Pour ma première grossesse, j’étais moi-même une petite nature, angoissée à 1000% et obsédée par l’idée que cette grossesse – qui avait mal commencé – n’arriverait jamais à son terme….. Puisqu’il était totalement inhumain et impossible pour moi d’attendre les rdvs mensuels, j’avais investi dans un super appareil – qui mine de rien – m’a changé la vie : le doppler foetal.
    Aaaaaah, pour sûr, je l’ai écouté – son petit coeur, matin, midi, et soir, comme une prescription médicale, jusqu’au dernier jour de la grossesse…. encore dans la voiture, en route pour la maternité, clouée sur le siège passager avec les contractions toutes les 2min, je l’écoutais, une dernière fois…..!
    Pour ma deuxième fille, j’ai pu le capter dès 11sa….. avant même THE rdv officiel… un vrai moment de complicité et de bonheur partagé avec the crevette…

  95. titine

    bonsoir, ton récit ma sciée les pattes , je suis passé par ce que ta maman est passé idem 1er enfant idem 33sa piouhhh dur dur pour moi , j avais l impression de me lire presque !!mon fils qui est arrivé après je l apel l enfant sauveur !et comme je dit toujours a l annonce de la perte de ma fille , pour moi c’etai commesi on m avait couper les jambes , a la naissance de mon 1er fils , c’est comme si on m en avait rendu une , et a la naissance de mon 2 eme fils on ma rendu la 2eme ,de ce fait , grace a eux je peu de nouveaux marcher ,je ne pourrai plus jamais « courir » car la blessure et le vide laissé est trop intance, mais maintenant je « marche » et peu aborder mon quotidien plus gayement, la blessure est si profonde que personnes ne peu l appaisser ,mes fils on actuellement 4ans et 15 mois et tous les jours je pense a elle , tous les jours je parle d elle, et jamais je ne l oublierais car elle est une étoile dans le ciel, bref dit a ta maman que je pense bien fort a elle et que je suis la si elle a besoin et pleins de papouille a toi « bébé courage »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>