On a testé pour toi : le test de dépistage du diabète

11h : C’est l’heure du rendez-vous. Ma mère ferme la porte de la maison et monte dans la voiture. Il y a douze minutes de route jusqu’au labo.
Douze minutes de retard, c’est presque de l’avance pour ma mère.

11h12 : La dame du labo est colère. Ma mère a bien envie de lui dire que quand même, douze minutes c’est pas non plus la mort, espèce de mal baisée, mais elle se ravise en voyant qu’elle tient dans sa main un flacon plein d’urine. Sait-on jamais, si elle est du genre à avoir des gestes brusques quand elle est contrariée…

11h13 : Ma mère est encore en train de se confondre en excuses.
Elle n’a donc pas menti sur son CV, elle sait vraiment s’adapter aux différentes situations.

11h15 : La dame du labo demande à ma mère de répéter ce qu’elle vient de dire. Elle n’a rien dit, que c’est son estomac qui crie famine.
Encore deux heures sans manger, ça va être dur.

11h17 : Une fois la première prise de sang effectuée, la dame du labo désigne à ma mère un siège et lui dit qu’elle peut s’installer. Un seul coup d’œil lui suffit pour comprendre que la faim ne sera pas la seule difficulté à surmonter. La chaise a certainement été conçue pour des gens qui n’ont aucune sensation au niveau des fessiers ou qui ont la grande idée de trimballer un coussin partout avec eux.
Koh-Lanta Diabète, ça commence maintenant.

11h20 : La dame du labo apporte un gobelet rempli d’un liquide rougeâtre. Ça tombe bien, ma mère n’a pas bu une goutte depuis son réveil, elle meurt de soif.

11h21 : Apparemment, le goût de la boisson n’est pas à la hauteur des exigences de ma mère. La première gorgée a failli faire le sens inverse sitôt avalée.
La bonne nouvelle, c’est que la faim et la soif ont disparu.
La mauvaise nouvelle, c’est qu’il reste une bonne dizaine de gorgées et qu’il faut les avaler le plus vite possible.

11h24 : Ma mère fait des efforts surhumains pour tout garder. Elle a eu la bonne idée de dire sur Facebook qu’elle était en train d’endurer le test de dépistage du diabète et tout le monde lui a dit : « Surtout ne vomis pas sinon il faut recommencer ».
C’est donc maintenant acquis : elle va vomir.
Plus que sept gorgées.

11h26 : Ma grotte fait de drôles de soubresauts. Je me demande si c’est déjà arrivé qu’un fœtus sorte par la bouche de sa mère.

11h28 : Plus que deux gorgées. Ma mère a des bouffées de chaleur et essaie tant bien que mal de se persuader que le breuvage est délicieux, qu’elle est en terrasse avec des copines en train de siroter un coca.
La dame du labo interrompt sa rêverie pour lui fait signe de se dépêcher.
Elle lui répond par un signe avec son majeur.

11h30 : Dernière gorgée avalée. Le plus dur est passé, croit-elle.
Elle attrape l’un des trente-quatre magazines qu’elle a prévus pour l’occasion et se plonge dedans en attendant que la première heure soit écoulée.

11h45 : Ma mère fait une overdose de Beyoncé, Jenifer, Carla Bruni et Brad Pitt. Ah non, pas de Brad Pitt.

11h50 : Ma mère a chaud. Très chaud. On dirait que quelqu’un vient de monter le chauffage d’un coup. Elle soupçonne le gars du labo de vouloir la faire se déshabiller puis se souvient de ce que les copines lui ont dit sur Facebook : ça commence par des bouffées de chaleur, puis viennent les vomissements et parfois les pertes de connaissance.
Youpi, je commençais à m’ennuyer un peu.

12h : A peine une demi-heure écoulée et les fesses de ma mère sont déjà engourdies. Les bouffées de chaleur sont supportables, surtout depuis qu’elle a tombé la veste et sorti le 90C (oui, même enceinte elle a de petits seins), mais rester sur cette chaise encore une heure et demi, sans pouvoir prendre l’air, à voir défiler les patients qui viennent chercher leur résultats d’analyses lui semble insurmontable.
Il faut qu’elle trouve une solution. Une phrase de la dame du labo lui revient en mémoire : « Si jamais ça ne va pas, faites-nous signe, on vous allongera sur le lit dans la petite pièce ».

12h05 : Ma mère a visiblement confondu « faire un signe » et « faire l’Actor Studio ». Elle vérifie que la dame du labo la regarde, puis se tortille sur sa chaise en poussant de longs soupirs et en se tenant le ventre.

12h10 : Soit ma mère est une plus mauvaise comédienne que Mimie Mathy, soit la dame du labo est une perverse inhumaine.
Ma mère opte pour la seconde solution et passe la vitesse supérieure. Les gémissements remplacent les soupirs. On va voir qui craquera la première.
Toi, tu connais pas ma reum.

12h15 : Sans doute convaincue par ce qui était devenu des hennissements, la dame du labo emmène la mourante ma mère dans une petite pièce, l’installe sur un lit et repart en fermant la porte derrière elle. Si elle n’avait pas tout le bassin encore engourdi, ma mère frétillerait du fessier.
Moi je fais des rondades.

12h30 : C’est l’heure de la deuxième prise de sang. Le gars du labo entre dans la pièce au moment où les ronflements de ma mère commençaient à inquiéter les voisins du dessus. Les yeux collés, le filet de bave sur la joue, la voix de Robert, elle lui assure que non, non, elle ne dormait pas.

12h31 : Une prise de sang au réveil, en terme de douleur, c’est pire qu’un coup de pied nu dans le coin d’un mur.

12h32 : Le gars du labo ressort de la pièce en disant « Bonne nuit » avec un petit sourire. Pour la peine, elle va se faire un plaisir de rester éveillée et de lui prouver qu’elle n’est pas aussi prévisible qu’il a l’air de le penser.
Plus qu’une heure à tenir. Fastoche.

12h33 : Des témoignages attestent que les ronflements ont été entendus à cent cinquante kilomètres à la ronde. Le Plan Vigipirate a été déclenché dans tout le Sud-Ouest de la France.
Si je n’étais pas caché, je crois que j’aurais honte.

13h00 : Le filet de bave a atteint l’oreille.

13h30 : Ma mère est réveillée en sursaut par le gars du labo qui lui noue un élastique autour du biceps. Si elle n’avait pas été en train de rêver de Brad Pitt, il y a de fortes chances qu’il aurait été victime d’un accident du travail.
Il sourit d’un air entendu. Elle ne trouve rien de mieux à lui dire que « C’est long, deux heures. La prochaine fois, j’essaierai de dormir un peu ».

13h35 : Ma mère ressort du labo avec trois pansements au bras, une haleine de poney décédé, une trace blanche sur la joue, une réputation de tractopelle dans toute la ville. Mais elle n’a pas vomi et ça, il va vite falloir qu’elle le dise sur Facebook.
Y a pas à dire, sa dignité, elle y tient.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

{ Laisser un commentaire ? }

  1. Mme Faust

    elle a d’la chance ta mère, elle a pu s’allonger!
    :-D j’ai bien ri…et je m’y suis revue!!
    Et alors? diabète ou pas diabète?

  2. Petits diables

    ahhh quel souvenir impérissable, le test du diabète…moi j’avais la fameuse boisson au goût citron, rien que d’y penser j’ai un haut-le-coeur. C’est quel goût la version rouge?

  3. Mgie Lesbonstuyaux

    C’est l’étape la plus pénible que j’ai eu à vivre!!! pour ma part j’ai également découvert lors de la longue attente que la responsable du labo était la femme de mon cher PDG…Le destin s’acharne parfois à nous faire des coups bas!! Autant dire que ce moment déjà fort désagréable est devenu un supplice! On rajoute 2 femmes enceintes qui sont venues se joindre et m’ont harcelée de question: est-ce le 1er? est-ce que vous connaissez le sexe…. (et comme ta mère le sais, j’ai le même vécu qu’elle…) autant dire que c’est devenu un calvaire !!! Bref un moment Horrible !! Mes pires démons réunis dans une seule pièce et l’envie de vomir +++ Ta mère a été grande!! Très grande !! Tu devras lui en être reconnaissant !! ;)

  4. kisbuel

    Mouahahaha, me suis bien marrue.

    J’ai pas voulu le faire, comment je regrette pas XD

    Et tout cas un plumard, grand luxe, respect.

  5. Mo

    J’aurais jamais dû lire ça ! Je vais y passer d’ici quelques semaines… J’espère être aussi courageuse que ta mère, et j’espère surtout que moi aussi j’aurai droit à un lit ;)

  6. J’ai du relire deux fois l’heure d’arrivée au labo : purée si tard et à jeun ?? Mais comment se fait-il ?? Je serais décédée :D .

  7. Laurie

    La nullipare que je suis découvre des choses… inquiétantes, oui…
    Mais au moins j’ai bien ri!

  8. Lulu

    ce que j’ai ri ! Ca me rappelle des souvenirs ni délicieux, ni mauvais ! Quand mon chéri m’a demandé à quoi ça ressemblait ce liquide, je lui ai dit, c’est comme boire du sirop d’orange mais sans l’eau ! Pour moi qui ne mange quasiment pas de sucre ça a été une sacrée épreuve, mais j’ai tenu bon aussi même si, je suis d’accord 2heures, c’est long ; j’aurais du faire comme ta mère : dormir !

  9. Alice

    Je suis définitivement convaincue que mon obstétricien, aujourd’hui à la retraite, est assez négligent: une seule prise de sang une heure après et basta.
    Et les résultats? mac do? coca ou salade et concombre?

  10. Loupy

    C’est clair que le plus dur est de ne pas vomir… et ne pas tomber dans les vapes, non plus. Par contre moi le liquide ressemblait plutôt à de la farine diluées vois tu. Et ta mère a eu la chance d’avoir un lit, moi que dalle, ceci dit quand ils ont vu que clairement, je ne tenais pas sur mes jambes j’ai squatté un siège à prise de sang pendant 3h ! Mouahaha ! Bien fait pour leur productivité !!

  11. Béatrice

    Elle n’a pas vomi et elle a pu s’allonger !!! La veinarde, trop top !!!

  12. Raquel

    ah putain, plus classe que ta reum, y’a pas, non ?

  13. maman est occupée

    On ne peut pas dire : ta mère paye de sa personne !

  14. suzie pinson

    Quand j’ai lu que ta mère trouvait que 90 C c’était des petits seins, il m’est venu une insulte (oui, tu sais le genre de mots que tu dois pas apprendre). Moi au meilleur de ma grossesse, mon 85 A est devenu trop petit. Mais le B était quand même un peu trop grand… Heureusement, pour se rattraper, ta mère m’a bien fait rire avec ses ronflements. Et grâce à elle je sais qu’on a le droit de boire ce truc en plus de 3 minutes. Si un jour je suis de nouveau confrontée à ça, je me gênerais pas pour prendre mon temps!

  15. Agathe

    Haaaa le test du diabète … J’espère qu’au moins ta mère n’en a pas, histoire de se récompenser avec un bon mcdo-pizza !!
    Pour ma part j’avais prévu le lecteur vidéo, avec Dr House dedans (pour rester dans l’ambiance). Et les dames m’ont laissé jouer avec la télécommande du fauteuil … jusqu’à ce que je la laisse tomber par terre … bouhouhou …

  16. Kaellie

    Arf, c’est obligatoire ce test ?
    Nan parce que je suis pas sure de survivre à un truc dans ce genre là sans mettre du vomi et du boyau de laborantin partout :/

      • Kaellie

        OK, je comprends mieux. ceci dit, il y a du diabète dans ma famille, faudra que je fasse gaffe… :/

  17. Luciole

    aaaah rien que d’y repenser a ce breuvage j’en ai des hauts le coeur !

    Et moi le diabète j’y ai eu le droit, et donc re-test 3 mois après et même pas enceinte bouhouhou la vie est injuste !

    Je souhaite une fin de grossesse avec sucre :)

    • Luciole

      quand je dis 3 mois après c’est après l’accouchement bien sur^^

  18. Nath

    ce teste est proposé de façon presque systématique, sans parfois beaucoup d’informations, c’est bien dommage… Je l’ai fait aussi pour fille ainée, refusé pour mes deux suivant. Pour ce 4eme bébé, je l’ai aussi refusé sous la forme du O’Sullivan, ma SF m’a proposé de faire une prise de sang à jeun, puis une autre après un bon petit déjeuner. c’est aussi parlant que le O’Sullivan et bien moins désagréable ;-) bon courage à celles qui doivent boire leur glucose pur…

  19. aurélie

    Ah ce test… pour ma part ce fut royal, je l’ai fait chez belle-maman, infirmière de son état, sur le fauteuil de relaxation, devant la télé un bon bouquin à la main…
    Malheureusement, ça n’a rien changé au goût!

      • aurélie

        Ah non je la garde!! Une belle maman qui engueule son fiston quand il ne fait pas la vaisselle pour aider sa chérie c’est trop rare!!!

  20. Opale

    Moi j’ai vomi et j’ai fait un petit malaise !
    Nath a raison, il vaut mieux faire une prise de sang à jeun et une autre après un petit déjeuner, c’est aussi parlant et moins désagréable c’est vrai !
    Quand on est enceinte, ce test est vraiment désagréable, j’en ai un très mauvais souvenir !

  21. Sandy

    Oh, on dirait que tu racontes l’histoire de ma mère là !

  22. Poulette Dodue

    C’est dégueu le « sullivan » , ce gout over sucré bweark ! Ta reum est une warrior (doublée d’ un baryton visiblement ;-) )!

  23. isabelle PROCUREUR

    Petit, tu as le sens de la narration… je m’y suis vue tiens ! Sauf que moi, on ne m’a jamais conseillé quoi que ce soit dans l’ile des hippies. Je glanais des infos auprès des copines enceintes dans les pays civilisés comme la France qui m’apprenait qu’à tel stade, je devais faire tel examen. Je m’empressais d’appeler la gynéco qui me répondait invariablement « ah oui, c’est vrai, j’ai oublié de vous le prescrire celui-là ». Enfin, j’ai quand même fait un bébé express en 20 mns sans contraction et en pleine santé, et si j’ai du diabète et ben tant pis !

  24. Banoffee

    Waouh bravo :) Quel parcours du combattant, sérieusement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>