Mains baladeuses

Selon ma mère, les gens se croient autorisés à toucher le ventre d’une femme quand elle est enceinte. Tu commences à la connaître suffisamment pour savoir que ça la met en forme.
Enfin, ça dépend à qui appartiennent les mains et la façon dont elles touchent.

Les copines, les proches, la famille, ont le droit de toucher sans se faire mordre. Si elle est bien lunée, ma reum peut même leur proposer de laisser leur main un moment, en attendant que je me manifeste. Bien entendu, ils ont alors intérêt à accepter en remerciant l’immense privilège qui leur est donné s’ils ne veulent pas se voir asséner un coup de boule hormonal.
Elle est comme ça, ma mère. Généreuse et patiente.

En revanche, ceux qu’elle ne connaît pas trop, ceux qu’elle rencontre pour la première fois et ceux qu’elle ne peut pas saquer n’ont pas intérêt à approcher leurs mains de son corps. En façade, elle garde le sourire et ronronne presque face à l’assaillant. Mais intérieurement, elle a juste envie de lui mettre la main au panier. Ou au paquet, c’est selon. Et d’ici à ce qu’elle passe à l’acte, il n’y a pas loin.

Avant sa première grossesse, elle était pourtant la première à coller ses paluches sur les ventres de toutes les femmes enceintes de son entourage. Elle a sans doute échappé à plusieurs mains au panier, mais ça ne lui a même pas traversé l’esprit. Innocente, va.
Mais depuis qu’elle fait partie du club, il n’est plus question pour elle de toucher un ventre sans avoir demandé l’autorisation en recommandé avec AR.
Parce que maintenant, elle sait que ça peut être super gênant de se faire tripoter quand on a un collant qui remonte jusque sous les nichons, avec la couture bien repérable.
Maintenant elle sait à quel point ça lui passe partout quand quelqu’un effleure son nombril en relief.
Maintenant elle sait combien c’est la loose quand, au début de la grossesse, les gens croient toucher un ventre tendu et rond et ne touchent en fait qu’un bourrelet dû au cassoulet mal digéré.
Maintenant elle sait que se retrouver avec des mains sur le ventre quand on vient de manger des pâtes à l’ail, ça peut être embarrassant.

Bref, maintenant elle sait que ce n’est pas toujours le bon moment pour se faire toucher le ventre.

Et pour une fois, je dois dire que je suis plutôt d’accord avec elle. Parce que ce que tout le monde a tendance à oublier, c’est qu’à travers le ventre, c’est nous que les gens veulent atteindre. Et nous, on n’est pas forcément en position de se faire tâter.

Par exemple, moi, j’aime bien pioncer les fesses contre le nombril de ma reum.
En gros, celui qui lui touche le ventre me touche le cul.

Alors j’annonce. La prochaine fois, si ma mère ne se décide pas à contrer l’attaque, je m’arrangerai pour lui déclencher une irrépressible envie de vomir sur l’ennemi.
Mais sinon, on est plutôt cool dans la famille.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

{ Laisser un commentaire ? }

  1. jupette

    hahaha mais c’est surement à cause de la légende urbaine qui dit que toucher le ventre d’une femme enceinte porte bonheur :) )

  2. Kaellie

    Je n’ai jamais compris cette obsession à toucher, voire tripoter, le ventre d’une parfaite inconnue. :/

    La seule nana enceinte sur qui je n’ai jamais posé la main c’est ma meilleure amie (15 ans d’amitié, ça rapproche, forcément) et je lui avais demandé si je pouvais et quand je pouvais (rapport au cassoulet, toussa).

    Je sens que quand un squatteur se sera installé, je serais nettement moins patiente et charmante que ta douce maman ; y’a des chances que je me transforme en pitbull (et ça terrorise le futur papa ^^).

  3. Elle araison ta maman de bien gérer la fougue de smains balladeuses !! Tu la comprendras une fois que tu seras dehors et quand ces mêmes mains se balladeront sur tes cheveux et sur ta tête !!!

  4. marie3867

    Eh oui, j’ai découvert ça il n’y a pas longtemps moi aussi… une personne que je connaissais à peine me l’a demandé parce que « ça porte bonheur ». Bon, une fois de temps en temps ça ne me gêne pas, faudrait pas que ça devienne une habitude non plus…

      • kazajo

        ca doit etre un truc de belle mere ca… attends d’etre sorti, elle va se transformer en squatteuse, pire qu’un morpion !!
        sinon un truc pas mal pour eviter les paluches de vieux crados dans nos cheres tetes chauves blondes, c’est l’echarpe stretch, parce que t’es completement enfoui dedans! et en plus c’est trop jouissif parce que, quand le vieux frustre demande a ta mere si tu vas pas etouffer la dedans, elle peut se defouler avec un « ben toujours pas, mais j’essaie pourtant! » ou un « non mais c’est pour pas que vous lui donniez la grippe ou la gastro ». en meme temps je suis ne en plein hiver, ca aide…

  5. Naelwynn

    t’inquiète quand tu seras parmi nous y’a un truc génial pour que les vieilles ne te tripotent pas les joues. elles trouvent ça trop dégueu sauf les bargeots qui trouvent ça mignon.

    La régurgitation que ça s’appelle, tu l’utilises après avoir bouffé. dès que quelqu’un approche tu fais un gros rot bizarre et tu ressors ton stock de lait! et hop, place nette autour de toi! trop la classe!

    Perso, je l’ai bien utilisé, mais ma mère en avait marre de nettoyer mon Croco Géant au gant de toilette a des heures indues!! XD

    Signé Pikachu-l-exorciste, mais pas trop sinon la Nael me sucre mon gouter ensuite!

  6. J’ai touché deux ventres de femme enceinte mais à chaque fois à la demande de la maman ; sinon, je n’ose jamais, que ça porte bonheur ou pas. On verra le jour où ça sera mon ventre qu’on voudra toucher (j’aime pas être le centre de l’attention donc ça risque de vite me gaver !)

  7. sabine

    tu diras à ta reum que j’ai toujours eu HORREUR de ça. et que sil elle a besoin d’aide pr les coups de boules (mais pas hormonaux, les têtaux) je suis là.

  8. mamanwhatelse

    je détestais ça!!!!! le pire? les mamies que tu ne connais ni d’Eve ni d’Dama, qui te disent dans la rue « je peux toucher, ça porte bonheur? » Ben non tu touches pas, bas les pattes la vieille!!!

  9. Agathe

    Ben le pire, c’est pas ceux qui demandent à toucher, c’est ceux qui te foncent dessus les deux mains en avant, ils en salivent presque !!
    Ma contre-attaque de pitt-bull engrossée ? « OK, tu me touches le ventre, mais après je touche le tien ». Ca marche souvent pour repousser l’envahisseur … mais pas toujours (ya des pervers ou des motivés …)

  10. Blandine et ses boulets

    aaaarf tellement vrai !!! le tripotage de ventre incubateur !!! à croire que cela devient jardin public dès qu’un p’tit coeur bat à l’intérieur …l’envie de mordre cette main tendue qui se colle au bedon, mais que tu dois contenir en un rictus vaguement carnassier pour pas passer pour une folle furieuse protectionniste… oui mais même avec un locataire, cela reste propriété privée !!! Vas-y Bébé, la prochaine fois déclenche le vômi allergico-mano-incognito :)

  11. Mentalo

    Quel dommage que tu ne puisses pas encore péter, bébé, ça serait du plus bel effet!

  12. LaNe

    J’ai beau ne pas être enceinte et ne jamais l’avoir été, je respecte complètement le ventre des mamans et ça m’a toujours fait halluciner que les gens (même des proches) qui se permettent de toucher.
    Mon ventre c’est limite plus intime que mon cul, alors avec un bébé dedans je te dis même pas ce que va donner ;)

  13. Bouboulette

    Énorme le coup du bourrelet !!
    Ca ne m’a jamais trop dérangé moi ;)

  14. GEM

    J’en aie pleureé pendant ma 1ier grossesse, tellement c’est incompris de vouloir gardé son intimité.Toutes ces mains on fait de mon enfant un émotif en veut tu en voila! une vrai madeleine, un coeur en éponge. ca fait craqué tt le monde mais moi je suis convaincu que c’est a cause de toutes ces mains!
    Par contre j’ai pris de l’experience et je singai le tripoteur pour ma 2ème grossesse, très éfficace ca les refroidi net.
    Par contre j’aime pas trop tripoter les bourrelet. MAuvais souvenir tactil :-(

  15. sophie

    Si jeune et deja auteur de talent de phrase culte:
    « celui qui lui touche le ventre ,me touche le cul »
    Y a pas a dire tu as hérite du talent d écriture de ta mère…

  16. Mamananonyme

    Je n’ai jamais compris, aimé ou pratiqué cette manie là. Mais je ne suis pas mega tactile non plus. Ma petite soeur en est à 5 mois de grossesse je n’ai tjs pas tiuché son ventre.

    Cette grossesse me ravie. Etre tata me comble mais toucher le ventre de ma soeur moins !!!

  17. Delf&Cam

    Heureusement, on me l’a jamais fait, car je ne sais pas comment j’aurai réagit! Les amis ou la famille m’a toujours demandé avant de poser les mains sur le bidon…

  18. Fce2

    C’est vrai, quoi ?! Est-ce qu’on touche les houilles du futur papa en public pour le féliciter, hein ?

  19. Mamanmagic

    Tout à fait d’accord. Et même au retour de la mater, ils sont rares ceux qui ont pris mon bébé dans les bras. C’est notre bonheur à nous et notre intimité. Na ! Z’ont qu’à faire des bébés les gens et toucher leur propre ventre :-P

  20. Ninette

    Hello bébé,
    On a une semaine d’écart environ et devine quoi : je suis une fille. A bon entendeur !
    PS : Les copines de ma mère lui touchent le ventre aussi, ça ne la dérange pas mais y’en a une ou deux qui ont APPUYE comme le gynécologue, ça ne lui a pas plu et depuis, c’est chasse gardée, juste pour maman et la grosse main (il paraît qu’il s’appelle « Papa »). Ah oui et une autre dame aussi, ostéopathe elle s’appelle. Elle fait bouger ma grotte, c’est trop fun et ça détend ma mère !

  21. Fanny

    Je détesterais aussi me faire tripoter par des inconnus (enfin tout dépend de la situation). Par contre, prépare-toi car une fois démoulé, tu vas te faire pincer les joues.

  22. Laeti

    Je suis complètement d’accord avec ta maman, j’ai eu le même ressenti lorsque j’étais enceinte! Et comme mes yeux parlent souvent avant ma bouche, ça va, j’ai réussi à en contrer plus d’un, mais quand même, ça m’avait bien gavé!!

  23. Banoffee

    Je suis nullipare mais j’imagine très bien ce qu’on peut ressentir. Quand j’ai déménagé de ville, ici les gens te saluent/font la bise en te tenant par le bras et moi ça m’gêne (du moins, les « inconnus » et pas les proches). On n’a pas gardé les cochons ensemble ni fait de combat dans la boue non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>