Dégoût et des saveurs

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ma mère est gourmande. Gouffre, ogre, boulimique seraient des termes plus appropriés mais je crains qu’elle ne me contraigne à manger des choux de Bruxelles si je vais trop loin.
Nous resterons donc sur le terme Gourmande, qui rime avec Limande, ce qui lui va plutôt bien puisque c’était son surnom au collège (avec Planche à pain et Œufs sur le plat). Ne me demande pas pourquoi, je ne maîtrise pas encore bien l’humour.

Avant mon arrivée, les repas de ma mère se composaient d’huile, de sucre et de quelques fruits et légumes bons pour la santé, comme ils disent à la télé, à la fin des pubs pour Mac Donald’s et Nutella.
Mais depuis que j’ai élu domicile dans ma grotte, elle a décidé de manger équilibré pour que je sois un bébé en bonne santé. Je devrais lui en être reconnaissant, j’en conviens, mais j’avoue avoir du mal à trouver un quelconque intérêt à des haricots verts ou des carottes. Faudrait veiller à pas me prendre pour un fœtus de lapin, sinon elle va avoir des surprises quand elle verra mes oreilles.

Alors j’ai décidé de l’orienter, de l’aider à faire les bons choix. Et pour ça, j’ai une technique infaillible : j’indique à son estomac ce qu’elle peut tolérer, ou non.
Donc, tout ce qui ressemble de près ou de loin à du gazon, tout ce qui pousse dans la terre ou sur les arbres, tout ce qui avait des nageoires avant de finir carbonisé dans le four (oui, ma mère est aussi une bonne cuisinière) fait quasi-instantanément le chemin inverse sitôt arrivé à destination dans l’estomac.
En revanche, une attraction irrésistible s’empare d’elle à l’approche de tout ce qui pousse dans les usines : pâtes, frites, pâtes, frites, pâtes, semoule.

Ce que je n’avais pas imaginé, c’est que ma mère pouvait être rusée. Elle tient tellement à me transmettre quand même de bonnes choses qu’elle a décidé d’employer des stratagèmes fort peu louables. Et ce soir, je ne l’ai pas vue venir quand elle m’a présenté ce beau gratin recouvert de fromage.
Ce n’est qu’une fois la digestion terminée, quand elle a dit à mon père qu’elle était contente d’avoir si bien réussi le gratin de courgettes que j’ai compris qu’elle m’avait eu. J’ai alors tout mis en œuvre pour actionner l’estomac, j’ai même essayé de marchander avec lui en lui promettant de ne pas lui faire subir de remontées acides en fin de grossesse, rien à faire, il a voulu garder les courgettes. Je peux te dire que dans quelques mois il va s’en souvenir du gratin.

J’avais décidé de me venger de cet affront en ne prononçant « Maman » pour la première fois que vers 12 ou 13 ans mais elle a dû sentir que j’étais vraiment vexé et a fait ce qu’il fallait pour me faire céder. Elle m’a envoyé une grosse tartine de Nutella.
Du coup, je me suis adouci. Je prononcerai mon premier « Maman » à 8 ans, elle sera contente.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

{ Laisser un commentaire ? }

  1. isa

    d’ici tes 12 ans, tu lui auras trouvé bien des surnoms (sympas sauf quand elle te cassera les pieds, tu penseras fort de vilains surnoms) à ta môman. tu réserveras le « Maman » pour de rares occasions ganre quand tu seras à court d’argent de poche ou que tu auras fait une counerie à l’école… :p

  2. Mme D

    T’as raison. Ta mère doit écouter ton instinct. Si t’as envie de pâtes, frites et autres, c’est que ta mère a besoin de sucres lents. ;)
    Puis des légumes t’as bien le temps d’en avalé quand tu seras sorti de son utérus douillé ;) Mon pauvre petit (ma pauvre petite ?).

  3. Zenouchou

    Mouahaha :D Tout ce qui est vert EST toxique alors attention en effet ! Mon père me le dit déjà alors que je n’ai que 4 mois à travers le bidou.
    Ma mère est aussi ascendant lapin / bouffe japonaise / nutella. Elle m’amadoue avec des cornichons, et comme ça pique, hop-là, retour à l’envoyeur :D

  4. Nath

    Bah c’est malin ça ! maintenant j’ai une envie dingue de crevettes !

    bon app’ ;-) )

  5. Mentalo

    Pour ma première grossesse, un peu tarée dans ma tête à cause d’éléments extérieurs, j’ai carburé UNIQUEMENT aux pommes Granny et carottes crues. Pendant 8 mois. Le reste c’était retour immédiat à l’expéditeur. Je me suis rattrapée à la seconde…

  6. monstronain

    ah ben moi je lui ai fait mangé des frites pendant 9 mois à ma môman et j’ai bien fait d’en profiter! résultat pour me punir je ne vois que des légumes depuis que j’ai le droit de manger mais pas l’ombre d’une frite! elle arrête pas de me dire que j’ai bien le temps pour ces cochonneries!!!

  7. TesLacetsSontDesFees

    Moi aussi ma maman carbure aux frites et tout ce qui est vert est renvoyé quasi immédiatement ! Non mais oh ! Déjà qu’on va devoir découvrir le céleri, les petits pois et les brocolis, faut pas pousser non plus hein ^^

  8. Maman d'hiver

    Ah bah si t’es une fille, on se mariera ! Parce que je peux te dire que depuis 7 mois que je suis dans son ventre, ma mère, j’lui en ai fait bouffer des frites! Mon père et elle en avaient tellement marre d’aller se ravitailler au Macdo qu’ils sont allés acheter une friteuse…
    Là, je suis dans ma période M&Ms mais elle résiste…

  9. Louise PrettyMum

    Ma maman m’a fait profité des bonnes choses Nutella, sodas et cie pendant 4 mois jusqu’à O’Sullivan et depuis c’est la loose, elle mange plus 1g de sucre. Je suis dèg’ … heureusement je sors bientôt !

  10. e-zabel

    ah ah ah tu verras, quand tu seras sorti, elle te planquera encore les légumes dans les purées :)

  11. pauline

    ici aussi, on se nourrit de tout ce qui ressemble de près ou de loin à une patate : le congel est rempli de frites, potatos, pommes noisettes, pomme rissolées… à midi c’était purée, hier aussi et avant hier… hum, purée aussi

  12. Sandy

    Pour t’habituer à la nourriture « saine », je conseillerai bien à ta mère la lecture du bouquion  » savez-vous planquer les choux » !

  13. delphine

    Moi j’ai mangé mac do tous les midis ou presque pendant 9 mois…quelle orgie…une fois accouché ca m’a dégouté, c’est positif ca, non? vivement la 2eme grossesse que je redevienne addict au big mac!!

  14. Lili

    Ah ça c’est bien vrai qu’ils prennent en otage notre estomac ces petits malins ! Je ne peux plus manger de poissons depuis le début de ma grossesse, jusque là j’ai mangé plutôt équilibré, mais maintenant j’ai des remontés acides et ce quelque soit ce que je mange, alors autant me faire plaisir du coup : gâteau, pâtes, gâteau, pâtes… et bizarrement, avant d’être enceinte je digérais très mal les frites, et là ça passe nickel ;-) )))

  15. Nath

    J’avais beaucoup de remontées acides lors de mes précédentes grossesses, (d’ailleurs j’espère ne pas en avoir d’aussi importantes cette fois ci !) et j’avais remarqué qu’un certain nombre d’aliments me prédisposaient à ce genre de chose : le chocolat, les croissants et la vinaigrette….la loose quoi ! lol

  16. Poulette Dodue

    ö fourberies !!!
    Pâtes, pâtes et re-pâtes voilà.

  17. Naelwynn

    en même temps t’as bien raison!!! faudrait pas non plus qu’elle tente de te faire aimer de la mauvaise bouffe! des trucs verts, qui font croc-croc, mais n’importe quoi, lauuule comme dirait les jeunes!!

    essaie de la faire aller plus souvent chez McDo tu verras tu vas surkiffer, surtout le MacFleury M&M’s, coulis chocolat blanc! mais me dénonce pas a ta mère hein!

  18. Banoffee

    Ahah :) Je n’imagine même pas tout ce que tu dois souffrir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>