Blog Archives

Des sacs à langer qui déboîtent (giveaway)

Salut les vieux !

Comment ça va depuis le temps ?

Moi ça marche. Vous vous rendez compte que j’ai déjà presque 18 mois ? Ma reum, non. Elle m’appelle encore « mon bébé », j’espère que ça lui passera avant que je rentre à la fac.

Pour vous donner quelques nouvelles, je cavale partout, j’ai une passion pour les multiprises et j’aboie super bien.
Ceux qui ne me suivent pas sur Facebook se demandent peut-être pourquoi on ne me voit plus trop par ici, figurez-vous que ma reum a un cas de conscience à me donner la parole. C’est-à-dire que, tant que j’étais encore dans ma grotte, ça ne lui posait aucun souci, mais maintenant ça la gêne de raconter ma vie comme ça. Alors je passerai de temps en temps, mais surtout pour vous parler de découvertes, de coups de cœur ou pour rigoler un peu. Le reste, je viendrai vous le raconter d’ici une quinzaine d’années et ce sera vraiment moi au clavier.
(ouais, elle est relou ma reum)

Bon donc, assez parlé de moi.
Aujourd’hui on va se pencher sur le cas du sac à langer. C’est un des trucs qu’on retrouve forcément sur la liste de naissance, parce que c’est juste indispensable.
Dans les magasins de puériculture, on en trouve pour tous les goûts. Du tout petit, pour caser l’essentiel, à la valise pour ne rien oublier, en passant par le deux en un. Leur point commun : ils ressemblent vraiment à des sacs à langer.

Ma reum, elle voulait des trucs plus funky. Parce qu’elle dit que ce n’est pas parce qu’on est mère qu’on n’est plus femme. C’est sans doute pour la même raison qu’elle se laisse pousser les cheveux sur les jambes, je sais pas.

Donc. Il y a une marque connue pour créer des sacs à langer tendance. Des sacs à langer qui ne ressemblent pas à des sacs à langer, mais à des sacs à main.
Oui madame.
Pour la peine, je n’ai pas un, mais trois sacs de cette marque.
Oui madame.
Cette marque, c’est Baby on Board. Vous connaissez peut-être, on les trouve notamment chez Aubert. Ils ont aussi une boutique en ligne, sur laquelle vous pouvez voir (et acheter) tous leurs modèles.
(et en ce moment, il y a un coup de balai avec plein d’articles à -50%) (je dis ça, je dis rien)

Par exemple, chez Baby on Board, on trouve le fameux sac Doudoune. Celui que les stars portent. Même que c’est la marque qui l’a créé, au temps jadis, avant qu’elle ne soit copiée par d’autres.

Attention, ce n’est pas parce qu’il ne ressemble pas à un sac à langer qu’il n’en est pas un ! A l’intérieur, tout est pensé pour bébé, avec ses compartiments, ses pochettes et sa place.

(le doudoune bag framboise que tu vois juste au-dessus est à -50% jusqu’au 30 novembre) (je dis ça, je dis rien)

Read more »

Rendez-vous sur Hellocoton !

La caverne de Lala

Les vieux, aujourd’hui je veux vous parler d’une boutique qui me tient à cœur : La caverne de Lala. Même que je n’ai pas été payé, ni reçu de cadeau pour vous en parler. Juste un coup de cœur que j’ai envie de partager.
Dans la caverne, il y a Lala, une jeune maman qui a vite été confrontée à un problème que toutes les mamans connaissent. Les enfants grandissent vite et le fringues coûtent cher. Du coup, on les porte une fois ou deux avant qu’elles soient rangées dans une boîte avec un petit pincement au cœur. Parce que bébé grandit, et parce que ça fait mal au fondement d’avoir si peu rentabilisé un truc qui a coûté si cher.

Alors Lala a eu une idée : elle allait créer une boutique spécialisée dans la vente de vêtements d’occasion. Son crédo, c’est la qualité, elle a choisi de proposer en majorité des vêtements de marque, dont elle vérifie elle-même l’était avant de les ajouter au catalogue.

Et ça donne des pépites comme ça :

La salopette Petit Bateau 3 mois à 7,50 euros

 

La robe Sergent Major 4 ans à 8,50 euros

 

Read more »

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’aurais pu faire blogueur mode (sponso)

Je soupçonne fortement ma mère d’être la fille cachée de Karl Lagerfeld. Il y a des indices qui ne trompent pas.
Premier indice : j’arrive à écrire Lagerfeld sans faire de faute alors que je ne sais pas écrire mon prénom.
Deuxième indice : si ma mère ne faisait pas régulièrement des colorations, elle serait la sosie capillaire de Karl (ou presque, mais on n’est pas à quelques milliers de cheveux blancs près)
Troisième indice : elle aime habiller des mannequins. Et, bien évidemment, le mannequin de l’histoire, c’est moi.

Comme je te l’ai déjà dit, elle ne m’épargne rien, du moment qu’elle trouve ça « mignon ». Bonnets à oreilles d’animaux divers et variés (ours, panda, Mickey) (si si Mickey), chaussons tous plus merveilleux les uns que les autres (poissons, père Noël, têtes d’ours à grelot), combinaisons poilues, pyjama de super héros, j’ai droit à la totale.
Alors je peux te dire que quand, prise d’une lueur d’humanité, elle décide de m’offrir des vêtements qui me plaisent, je suis tellement reconnaissant que je serais presque capable de finir mes épinards (presque) (oui, ça y est, j’ai eu droit aux épinards, comme si les courgettes ne suffisaient pas).

C’est ainsi que la semaine dernière, quand nous sommes allés faire les boutiques et que je l’ai vue se diriger vers un magasin bébé vertbaudet, je dansais la gigue dans mon écharpe. Et quand on en est ressortis avec deux sacs pleins de vêtements bébé, j’étais le roi du monde (merci les soldes). Parce que les fringues vertbaudet, c’est un peu le top des fringues bébé.
Regarde un peu :

verbaudet

Read more »

Rendez-vous sur Hellocoton !