Avant, ma mère était pudique*

Mais ça, c’était avant.

Avant, les trois privilégiés qui se voyaient ouvrir les portes de l’intimité de ma mère étaient, dans le désordre, son esthéticienne, son gynécologue et mon père.
L’esthéticienne, comme tu commences à le savoir, elle y va souvent. Ce n’est pas par choix, c’est par obligation. C’est ça ou elle risque à tout moment d’être arrêtée pour trouble sur la voie publique et transférée au zoo de Vincennes, pour faire le remake de Gorilles dans la brume.
Le gynécologue, avant, c’était maximum une fois par an. Pour la visite des 10 000, quoi. Et c’était bien suffisant, parce qu’exposer son intimité à un type qui, un matin s’est levé en se disant qu’il allait gagner sa vie en partant à l’assaut de cavités humaines, c’est quand même légèrement troublant.
Mon père, c’est quand il est sage.

Mais quand on attend un bébé, les choses changent. Les hémorroïdes ne sont plus les seules choses sur lesquelles tu t’assois. Tu t’assois aussi sur ton intimité.
Elle n’existe plus. Ton corps devient public.

Moi je suis content, ça me fait de la visite et des choses à te raconter. Mais ma mère, bizarrement, elle apprécie moins ce nouveau statut.
Parce que maintenant, les privilégiés sont beaucoup plus nombreux.

Il y a toujours l’esthéticienne, mais moins souvent. Parce qu’il paraît que pendant la grossesse, l’arrachage de poils devient encore plus douloureux. Et quand elle a mal, le vocabulaire de ma mère devient très imagé. Traiter l’esthéticienne de connasse, c’est mal vu, si j’ai bien compris.

Il y a toujours mon père, au même rythme. Quand il est sage.

Il y a toujours le gynécologue, mais beaucoup plus souvent. Minimum une fois par mois, encore plus en cas de petite panique passagère. Ma mère a commencé à l’apprécier, à force. Surtout elle a bien conscience qu’avec tous les outils de barbare qu’il a dans son cabinet, il vaut mieux qu’elle soit gentille avec lui. Il peut être dangereux.

Et puis, il y a des petits nouveaux.

La sage-femme qui lui donne les cours de préparation à l’accouchement aime bien lui palper le ventre et les seins. La première fois, ça a un peu surpris ma mère, parce qu’elle ne s’y attendait pas. Elle a failli lui mettre un coup de boule, vieux réflexe des cours d’auto-défense qu’elle avait pris au lycée.
Maintenant, elle sait que quand elle va la voir, il faut qu’elle évite les oignons juste avant.

Les échographistes, une fois par mois, lui recouvrent le ventre de gel, lui baissent le pantalon au milieu des fesses, et passent un long moment à lui balader une sonde sur le ventre. Eux, elle les aime bien, parce que quand ils font ça, elle me voit sur l’écran et ça lui plaît.
Parfois, histoire de mieux voir, ils lui mettent la sonde ailleurs que sur le ventre. Ça lui plaît beaucoup moins.

L’obstétricien de la maternité a pris le relais du gynécologue. Chaque mois, il réalise un examen très en profondeur et pose des questions qu’on n’a pas l’habitude d’entendre. Ça parle de pertes, de selles, de rapports. Seul tonton Bernard, lors de repas arrosés, est capable d’aborder ces thèmes-là.

La maternité qu’a choisie ma mère est un CHU. Il y a donc des internes, des stagiaires, des étudiants qui assistent souvent aux rendez-vous. La dernière fois, l’obstétricien a expliqué à son interne étape par étape, démonstration à l’appui, comment on réalisait correctement un toucher vaginal.
L’interne prenait des notes. Un peu plus et elle prenait des photos, pour illustrer son exposé.

Résultat, ma mère n’a plus aucune pudeur. L’autre jour, quand la boulangère lui a demandé si tout se passait bien, elle lui a répondu que tout était parfait, merci bien. Et puis elle s’est mordu la lèvre pour ne pas ajouter qu’elle avait quand même quelques pertes et que ses tétons la démangeaient énormément.

Avant, ma mère était pudique. Maintenant, elle est enceinte.

* Spéciale cassedédi à Agathe, qui m’a inspiré ce sujet.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

{ Laisser un commentaire ? }

  1. monstronain

    mdr!!!!!!
    par contre tu diras bien à ta maman que les sage femme ben elles sont pas esthéticiennes! quand tu va vouloir sortir de ta grottes elles, elles vont vouloir débroussailler avant et elles le font pas en douceur!! alors un conseil que lui donne maman, « serrez les dents ma pt’ite dame et foncez donc chez dame esthéticienne pour tondre votre pelouse avant la date prévue!!! »

  2. Perle

    Je suis morte de rire, j’adore ce blog!!! Le pire c’est l’accouchement avec tous ces gens dans la salle de travail. Il y a même des pères qui prennent des photos ou qui filment…

  3. Kaellie

    Sans être particulièrement pudique, tu me vends du rêve là Garçon !
    Je sens que, quand ça sera mon tour (j’avais écrit trou d’ailleurs), moi aussi je vais devoir réfréner mes envies de coups de boule (et de coups dans les boules hu hu).

  4. Cà te fait des visites ;-)

  5. Béatrice

    Elle a raison ta mère, avant, on était pudique …. ;-)

  6. Agathe

    La femme enceinte, cet étal de boucher épanoui et prospère (youpla boum) …

  7. Fraisette

    MDR !!! J’adore ton article !!!! bcp d’humour

  8. Laeti

    MDR!!! C’est trop ça!!!

  9. Loupy

    Mais c’est tellement ça !! On nous prévient pourtant avant tu sais, mais tant que tu n’y es pas, tu te rends pas compte ^^

  10. Laurent Laloutre

    Comment ils faisaient les habitants du bidon, pour écrire leurs mémoires avant internet ???

  11. Laurent Laloutre

    Comment ils faisaient les habitants du bidon, pour écrire leurs mémoires avant internet ???

      • Laurent Laloutre

        ah, c’est pour ça que nous les appelons les grotte de la squaw…. ;)

  12. Tasha

    Faut qu’elle se prépare ta mère, parce que je jour J, dès fois, y a 7 personnes, là, d’un coup, à regarder si tu sors bien… en même temps, ce jour là, elle s’en moquera pas mal, il pourrait y avoir tout l’amphi de médecine…
    hé les filles, on se donne RV ?
    :-D

  13. Mamanmagic

    C’est aéroport de paris le corps de ta mère !! (j’ai modéré mes propos initiaux pour ne pas égratigner tes oreilles chastes)

  14. Gaëlle

    J’espère pour ton père qu’il est quand même sage assez souvent ;)

  15. Sandy

    Tiens, ma mère ressent la même chose : depuis que je suis née, elle est beaucoup moins pudique qu’avant, limite si elle ne raconte pas l’état de sa culotte à qui veut l’entendre !

  16. Marine

    et encore, ta mère elle a pas fait sa rééducation du périnée… Ou comment faire la discut avec la kiné qui a 2 doigts dans ta grotte

  17. Nath

    Après tu as aussi la possibilité toute simple de refusé un TV qui ne sert strictement à rien…

  18. alameresi

    J’adore ce post! C’est tellement vrai! Cela me fait penser à un article que j’avais écrit quelques semaines après mon accouchement où ce qui m’inquiétais c’était la dimension de la pudeur dans le couple (complètement perdue après cet événement, il faut bien le dire)!

    http://alameresi.over-blog.com/article-l-intimite-du-couple-avant-et-apres-99975666.html

  19. chritia

    Il faut avouer que même du point de vue du couple, les derniers voiles de pudeur en prennent un coup, surtout les dernières semaines … mais bon y’aura qu’à avoir une mémoire séléctive après la naissance du mini chouchou …

  20. Banoffee

    Quel billet :D « Avant, ma mère était pudique. Maintenant, elle est enceinte. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>